01 mai 2005

ça me gêne

Mat - Je vais voter "oui" en espérant que le "non" passe ...
Lulu - Je vais voter "non" en espérant que le "oui" passe ...
Blang - 65 heures de travail hebdomadaire, c'est beaucoup ... C'est autorisé par le traité ... Voter "oui" c'est autoriser des gouvernements à faire travailler leurs citoyens 65 heures par semaine ... dire "oui", ça me gêne ...
Bien sûr les gouvernements qui le souhaitent pourront conserver leur durée de travail actuelle 35, 40 heures ... Je me demande combien de temps ces gouvernements tiendront avant de nous parler avec raison de concurrence, pour ensuite s'aligner sur la durée de temps de travail la plus longue ...

Posté par blang à 18:32 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur ça me gêne

    libre et...

    conQrance "libre et non faussée" cela s'entend... Mais bon, finalement moi qui penche vers le "non" depuis le début, je suis en train de me demander si je vais aller voter au fond... si je vote "oui" je vote contre mes idées, si je vote "non" je vote contre les idées de mes amis (et en plus paraitrait que limite barbare je serais...), mouaiis, il est tout perdu le matou crétin !

    Posté par matouxxx, 02 mai 2005 à 09:53 | | Répondre
  • P'tet bien jvai voter NON finalement...

    L'Humanité du vendredi 29 avril, qui consacre sa une et quatre pages « événement » à la constitution européenne, et en particulier aux droits sociaux, publie un « coup de projecteur » sur l'article II-66 de la Charte sous le titre « Vagabonds, alcooliques, toxicomanes… ». Le quotidien rappelle que si l'article indique que « toute personne a droit à la liberté et à la sûreté », les annexes 12 ajoutent que « nul ne peut être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales (…) s'il s'agit de la détention régulière d'une personne susceptible de propager une maladie contagieuse, d'un aliéné, d'un alcoolique, d'un toxicomane ou d'un vagabond ». Le quotidien relève que « la présence du terme vagabond à côté de toxicomane ou aliéné montre que cet article ne concerne pas en soi les formes de contrainte pour obligation de soins » ce qui serait confirmé, selon le journal, par la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme selon qui « cette disposition couvre le droit des Etats signataires de prendre des mesures pour combattre la vagabondage et l'alcoolisme du moment qu'il s'agit de restrictions justifiées par les exigences de la morale et de l'ordre public ». Et l'Humanité de critiquer cette « disposition de restriction au droit fondamental à la liberté et à la sûreté », qui « cible particulièrement, en dehors de toute nécessité explicite (par exemple d'ordre sanitaire ou de sécurité) des personnes relevant de catégories dangereuses ». Le journal conclut que « dans le contexte actuel de forte prégnance de l'idéologie répressive, des Etats pourraient s'appuyer sur la constitution européenne pour légitimer la mise en place de lois discriminatoires » alors que cela pourrait freiner leur abrogation dans d'autres pays.

    Posté par matouxxx, 02 mai 2005 à 10:42 | | Répondre
  • Oui, ce sont des petits détails bien gênants ...

    Posté par Mat, 02 mai 2005 à 20:54 | | Répondre
  • C'est sûr qu'il y a des petits détails bien gênants. Celui-là est bien gênant. Il y en a beaucoup d'autres, certainement. L'actualité du jour, c'est la société de transport Norbert Dantressangle emploie des routiers français, elle les paie 1500 euros par mois ; elle emploie des routiers polonais ; elle les paie 500 euros par mois. C'est vraiment gênant, c'est une réalité glaçante. Il y a de quoi réfléchir.
    Le plus simple est de dire "non". Surtout pas de règle commune. Ça ne changera rien pour le routier polonais, ou pour le routier français, mais ça ne sera plus la faute de l'Europe, ça sera la faute à... bon, il faudra trouver un autre bouc émissaire.
    Et puis le vagabond pourra continuer à profiter de sa liberté. Le spectre hideux de l'Europe, qui veut mettre tout le monde en prison, ou alors sous surveillance rapprochée, qui autorise le mariage, mais pas le divorce, qui veut à terme supprimer le droit à l'avortement, nous faire tous travailler 65 heures par semaine, privatiser l'éducation, éradiquer définitivement toute idée de service public, etc, etc, sera défait à tout jamais. Nous vivrons dorénavant des jours heureux, tout le monde sera libre, content...

    Posté par gab, 02 mai 2005 à 22:53 | | Répondre
  • Bon, je suis presque décidée ... en tout cas, je suis décidée à ne pas me disputer pour le vote de ce référendum.
    Plus j'y pense et plus je vois que les deux votes méritent le respect, exception faite du "non" anti-européen ...
    Mais plus je crois aussi que ce vote référendaire est pervers parce qu'on nous demande notre avis sur deux choses en même temps.
    Etes-vous pour une constitution européenne, et donc pour une Europe avec des règles communes ? Ceux qui votent "oui" mais aussi ceux qui votent "non" (exception faite du "non" anti-européen) sont pour.
    Etes-vous pour ce projet de constitution ? Les européens qui votent "non" le veulent bien, oui, mais avec un petit peu moins de ces détails gênants, et c'est aussi un désir de nombreux "oui", qui font passer le principe d'une constitution européenne avant ses détails, mais qui n'en pensent pas moins.
    Voilà, voilà ... Y"a pas à s'énerver ...

    Si le "non" gagne, il n'y aura plus d'Europe ? C'est parce que la question référendaire est mal posée ...
    Si le "non" gagne, les nationalistes prendront toute la place ? C'est parce que la question référendaire est mal posée ...

    Le premier qui a le temps d'écrire au Parlement européen pour lui demander de changer la question du référendum, ben faut qu'il le fasse ...
    Moi j'ai pas le temps, faut que j'ramasse les patates à Lulu ...

    Posté par Blang, 03 mai 2005 à 19:33 | | Répondre
  • Je vais peut-être, finalement, voter "non".

    Posté par Loic m, 05 mai 2005 à 12:06 | | Répondre
  • Moi, je ne vais pas y aller ...

    Posté par Mat, 05 mai 2005 à 12:12 | | Répondre
  • Ah non, ça c'est nul!

    Posté par Jumbo, 05 mai 2005 à 19:23 | | Répondre
  • "Je ne vais pas me disputer..."Humour?Il n'y a que confrontation entre gens de bonne fois,et pas de menace de "dispute",joli mot qui me ramene a mon enfance.

    Posté par bof,bof, 05 mai 2005 à 22:44 | | Répondre
  • foi,bien sur.Tres beau mot qui,j'ai l'impression,domine le debat sur ce sacre referendum.

    Posté par bof,bof., 05 mai 2005 à 22:51 | | Répondre
  • Ouais, l'enfance, y'a que ça de vrai ... Ils prévoient quoi pour l'enfance dans ce projet de constitution ?

    Posté par policier, 05 mai 2005 à 22:51 | | Répondre
  • N'IMPORT NAWAK

    Où c'est que t'as vu ça, toi, que l'enfance y'a que ça de vrai ?

    Posté par Mito, 10 mai 2005 à 20:57 | | Répondre
Nouveau commentaire